Plan de relance de l'apprentissage

apprentissage

Le gouvernement a présenté début juin un plan de relance de l'apprentissage comportant 4 mesures principales.

L'apprentissage souffre également de la situation, d'autant plus que les recrutements se font généralement entre mai et septembre.

 

Détail des mesures proposées :

 

  • Une aide à l'embauche à destination des employeurs :
 

Il s'agit d'une prime versée entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 aux entreprises qui embauchent des alternants :

- 5000 euros pour l’embauche d’alternants (de moins de 18 ans)

- 8000 euros pour les alternants majeurs.

 

Qui est éligible ?

Toutes les entreprises de moins de 250 salariés. Certaines conditions seront toutefois imposées pour les entreprises de plus de 250 salariés.

 

 

  • Prolongation de la période en CFA avant embauche
 

Cette prolongation porte de 3 mois à 6 mois la période qu'un jeune peut passer en CFA dans l'attente de signer un contrat d'apprentissage.

 

 

  • Suivi sur Affelnet et Parcoursup
 

Cette mesure est destinée aux jeunes qui formulent un voeu pour suivre une formation en apprentissage. L'ensemble des acteurs sociaux et l'Etat, les Régions et Pôle Emploi travaillent ensemble pour proposer à ces jeunes au moins une formation en apprentissage.

 

  • Equipement informatique
 

Cette mesure vise à équiper les jeunes d'outils informatiques. L'enseignement à distance rendu obligatoire par le confinement a mis à jour de nombreuses disparités. Cette aide, plafonnée à 500 euros, est versée par les Opco, comme le prévoit la loi "Avenir professionnel".

 

L'ordonnance devrait paraître dès la semaine prochaine.

Site du Ministère du Travail.

 

 

Pourquoi choisir l'apprentissage, quels bénéfices et pour qui ? La CCI de Limoges et de la Haute-Vienne répond à vos interrogations.

 

 

 

 

Revenir