Ouverture des restaurants aux professionnels

accord - restau

Depuis quelques semaines, des dispositifs proposant l'ouverture de restaurants aux professionnels des BTP mais aussi d'autres secteurs, émergent dans différents territoires.


Afin d’apporter une réponse aux entreprises dont les salariés ont besoin de se restaurer le midi dans des lieux chauffés et dans de bonnes conditions sanitaires, des contrats de restauration collective peuvent être passés entre les entreprises et des restaurateurs.

Le Président de la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne, Pierre Massy, le président de l’Umih 87, Alain Guillout, la CMA de la Haute-Vienne, la CAPEB, la FRTP, en partenariat avec le député Pierre Venteau, ont proposé au Préfet de la Haute-Vienne, Seymour Morsy, la possibilité d’ouvrir des restaurants pour ces publics spécifiques, dans des conditions strictes (posées par l’article 40 du décret du 29 octobre modifié).

 

Des discussions qui ont trouvé une issue favorable le 22 janvier dernier.

 

Concrétement, comment cela fonctionne ?

 

Des conventions sont passées entre la CCI, l’Umih et les restaurants, qui donnent lieu par la suite à un contrat de restauration collective entre les entreprises et des restaurateurs.

Précisément, un contrat à durée déterminée de service de restauration collective provisoire est établi entre le restaurateur et l’entreprise pour l’accueil de ses salariés.

Ce contrat fait l’objet d’une transmission à la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne pour enregistrement.

 

Important :

  • Pour autant, les restaurants concernés restent fermés au public et ne peuvent recevoir d’autres consommateurs que les salariés des entreprises avec lesquelles ils ont signé un contrat.
  • Il appartient aux restaurateurs de réserver l’accès au restaurant aux personnes titulaires de leur carte professionnelle ou d'une attestation employeur.
  • L'accueil des professionnels doit s'effectuer dans des conditions sanitaires strictes : distanciation, limitation du nombre de personnes à table, organisation de plusieurs services, aération et désinfection des lieux...

 

 

Quels secteurs d'activité sont concernés ?

Les professionnels du BTP, pour l'ouverture aux ouvriers et agents de terrain de Orange, la SAUR, Enedis et la SNCF, pour ce qui est de la DIRCO, les discussions en cours.

 

 

Listes des restaurants participants :


La liste des participants regroupe à ce jour une trentaine d'établissements répartis sur le territoire. Cette liste est évolutive et a été transmise aux organisations professionnelles pour information.

La CCI de Limoges et de la Haute-Vienne et ses équipes se tiennent disponibles pour la bonne mise en oeuvre de ce dispositif.

 

Documents utiles :

 

 

 

 

Revenir