Une croissance de la consommation ressentie essentiellement dans la grande distribution …

L’amorce d’amélioration constatée dans les commerces de la Haute-Vienne depuis trois mois se poursuit. Seul bémol : ce mouvement affecte le secteur du commerce de manière inégale, y compris à l’intérieur d’une branche professionnelle. La grande et moyenne distribution (alimentaire comme non alimentaire) tire les résultats vers le haut alors que les commerces de moins de 400 m² peinent à maintenir leur chiffre d’affaires.

 

En octobre, l’ensemble du panel a progressé de 4,9 % en chiffre d’affaires et de 3,1 % en fréquentation. L’effet calendaire ne joue pas, octobre 2013 comptant le même nombre de jours ouvrés qu’octobre 2012.

Quelques secteurs ont assez bien tiré leur épingle du jeu : le bricolage, l’équipement de la maison ainsi que plusieurs magasins axés sur la culture et les loisirs.

 

Hors grande distribution alimentaire, le panel a connu une croissance de 4,7 % de ses ventes en valeur comme de sa fréquentation. Les magasins de moins de 400 m² sont restés à l’écart de ce semblant d’embellie (CA : - 3,1 % ; nombre de clients : - 4,5 %).

 

Par zone géographique, la hausse a bénéficié aussi bien aux commerces implantés dans la capitale régionale qu’en dehors de Limoges.


De novembre 2012 à octobre 2013 (12 mois cumulés comparés aux chiffres de l’année précédente), le chiffre d’affaires de l’ensemble du panel affiche une augmentation de 1,3 % (nombre de tickets : + 0,3 %).

  • Agglomération de Limoges : + 1 %
  • Hors agglomération de Limoges : + 2 %

 

Consulter les mois précédents

Revenir