Tri des biodéchets dans les restaurants : nouvelle réglementation

Depuis 2012, la loi de Grenelle II de l'environnement impose la collecte des biodéchets. Les producteurs ou détenteurs de biodéchets sont tenus de mettre en place un tri à la source en vue d’une valorisation organique ou une collecte séparée effectuée par un prestataire.
 
 
Qui est concerné ?
 
  • La restauration traditionnelle et thématique, 
  • La restauration collective 
  • La restauration rapide
  • les commerces alimentaires
 
Ce qui a évolué au 1 er janvier 2016
 
Les entreprises citées ci-dessus qui dépassent les 10 tonnes/ an de déchets et 60 litres d’huiles alimentaires/an sont tenues de trier et valoriser leurs biodéchets.
 
 
Les biodéchets concernés 
 
  • Biodéchets de restaurants : restes de préparation de repas, restes de repas non consommés, produits alimentaires (sous emballage ou non) retirés de la vente
  • Huiles alimentaires

En Haute-Vienne
 
  • Pour les huiles alimentaires, la Chambre régionale de métiers et de l'artisanat propose un dispositif auquel les entreprises concernées peuvent adhérer. Plus d'info sur ce dispositif
  • Pour les déchets fermentescibles (ou ordures ménagères) les collectivités vont appliquer cette réglementation via la redevance spéciale (ou incitative). C’est à l’entreprise de trouver des solutions pour réduire ses déchets (exemple : compostage lorsque possible, réduction des volumes par déshydratation...)

 

Le petit + : Le Gourmet bag contribue à la réduction à la source des biodéchets

Revenir