Le commerce de proximité maintient ses positions …

Pour l’ensemble du panel des commerçants de la Haute-Vienne, les ventes (en valeur) ont augmenté de 3 % par rapport à mai 2013 et la fréquentation, de 3,3 %.

 

Des différences entre les types de commerces

Les évolutions continuent de diverger entre le commerce de proximité et la grande et moyenne distribution. Des scores plutôt positifs ont été enregistrés à nouveau par la grande et moyenne distribution alimentaire et non alimentaire, notamment dans la jardinerie (qui avait vu ses ventes reculer de 13 % en mai 2013), le bricolage et l’équipement de la maison. 


Dans le commerce de proximité, le chiffre d’affaires s’est maintenu (+ 0,4 %) mais la baisse du nombre de clients apparaît récurrente (- 9,3 %). Le secteur de l’équipement de la personne pour lequel notre panel est composé majoritairement de boutiques, a connu une légère progression. Dans ce dernier domaine, l’activité a été très irrégulière selon les magasins.


Par zone géographique, le climat des affaires a été mieux orienté dans les commerces implantés dans l’unité urbaine de Limoges que dans le reste du département

 

Consulter les mois précédents

Revenir