Le commerce de proximité à la peine …

Pour l’ensemble du panel des commerçants de la Haute-Vienne, les ventes (en valeur) ont augmenté de 3,8 % par rapport à avril 2013 et la fréquentation, de 3,9 %. Le décalage calendaire des fêtes de Pâques (le 31 mars en 2013 et le 20 avril en 2014) a sûrement eu une incidence sur l’animation de la demande.

 

La grande et moyenne distribution, alimentaire et non alimentaire, a tiré les résultats vers le haut.

Ainsi, après le – 3,9 % de mars, les GSA affichent une progression de 5,1 %. Comme le mois dernier, la jardinerie et le bricolage ont réalisé de bons scores. La plupart des autres secteurs ont maintenu leurs chiffres (équipement de la personne, alimentation spécialisée …) dans l’hypothèse la plus favorable ou ont enregistré des baisses parfois sensibles (équipement du foyer, librairie…). D’importantes disparités continuent de subsister au niveau sectoriel entre les magasins, certains d’entre eux ayant enregistré des évolutions positives voire très satisfaisantes.


Le commerce de proximité reste confronté à un repli de la fréquentation.

Dans les magasins de moins de 400 m² - hors pharmacies, le chiffre d’affaires a faiblement progressé (+ 0,8 %) alors que le nombre de clients a nettement chuté (- 9,3 %).

 

Par zone géographique, le climat des affaires a été un peu plus soutenu dans les commerces implantés en
dehors de Limoges.

 

Consulter les mois précédents

Revenir