La santé au travail

Le troisième Plan Santé au Travail, adopté par la ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social fin 2015 se décline en trois grands axes stratégiques :


• Donner la priorité à la prévention primaire (très en amont) et au développement de la culture de prévention
• Améliorer la qualité de vie au travail, levier de santé, de maintien dans l’emploi des travailleurs et de performance économique et sociale de l’entreprise
• Renforcer le dialogue social et les ressources de la politique de prévention en structurant un système d’acteurs, notamment en direction des PME-TPE


Le cas du suivi individuel des salariés

L'Association professionnelle de la santé au travail en Haute-Vienne a présenté à la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne le cas particulier du suivi individuel des salariés en rappelant le contexte de la réforme et les nouvelles dispositions introduites par le décret du 27 décembre 2016 qui portent sur :

  • De l’approche de l’aptitude.
  • Changement des périodicités.
  • Modification du suivi renforcé.
  • Elargissement des prérogatives.
  • Modification de la procédure de recours.


Ce qu'il faut retenir

  • Les visites d'information et de prévention (VIP) se font dans un délai de 3 mois après l'embauche d'un salarié et doivent être renouvelées au maximum tous les 5 ans
  • Le suivi individuel renforcé (SIR) concerne les salariés occupant des postes à risque
Pour en savoir plus
 
Consulter le site de l 'AIST 87 sur la réforme de la médecine du travail

Revenir