Dresser le bilan de l'entreprise à reprendre, la clé essentielle pour une reprise réussie

Reprendre une entreprise est un acte d'engagement important pour le repreneur. Il est important d'avoir une vision la plus objective possible de l'entreprise à reprendre. L'un des conseils primordiaux à retenir : ne pas reprendre une entreprise sans un bon diagnostic de la situation de l'entreprise à reprendre.


4 diagnostics essentiels pour une bonne reprise


  • Diagnostic technique : évaluer la situation géographique de l'entreprise en fonction de l'activité et de ses concurrents ; le bâtiment est-il en conformité, est-il en état ; réaliser l'inventaire du matériel : est-il amorti ? faut-il envisager d'investir, à qui appartient le site internet
     
  • Diagnostic humain : combien de salariés, quelles sont les compétences et les savoir-faire, se procurer la convention collective, évaluer la masse salariale et la pyramide des âges...
     
  • Diagnostic financier : récupérer les 3 derniers bilans et comptes de résultats et les rapports des commissaires aux comptes ; évaluer la valeur des stocks, la rentabilité de l'entreprise, les charges à réintégrer et la capacité de l'entreprise à rembourser ses emprunts
     
  • Diagnostic juridique : obtenir, selon l'entreprise à reprendre, le bail commercial, le contrat de franchise, d'exclusivité, le licences d'exploitation, les brevets éventuels, les marques ; quel mode de reprise est envisagé : achat de fonds de commerce, rachat de parts soiales, location-gérance, droit au bail ?
 

Pour toutes ces étapes, la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne accompagne les repreneurs et les cédants dans leur démarche d'évaluation en leur apportant une méthodologie rigoureuse.


En savoir plus 

Revenir