Entreprises, connaissez-vous le contrat de génération ?

Le contrat de génération a pour objectifs l'insertion durable des jeunes en CDI, le maintien en emploi ou le recrutement de seniors, la transmission des savoirs et des compétences.

 
Une aide de 4000 € par an peut être attribuée pour une durée de 3 ans sous certaines conditions et modalités.
 
 
A qui s'adresse ce contrat ?
  • aux jeunes de moins de 26 ans embauchés en CDI
  • aux seniors de 57 ans et plus  maintenus en emploi 
 
L'entreprise doit constituer un binôme entre un jeune de - de 26 ans et un senior de + de 57 ans.

 

Quelles entreprises peuvent en bénéficier ?


Concrètement, la majorité des entreprises peuvent y prétendre selon la taille de l'entreprise :

 

  • Entreprises de moins de 50 salariés
    Pour bénéficier de l'aide de 4000 € par an, l'entreprise doit embaucher un jeune de - de 26 ans et l'associer en binôme avec un senior de + de 57 ans. Il ne doit pas y avoir eu de licenciement économique sur le poste dans les 6 mois précédents et pas de licenciement de seniors dans l'entreprise pendant le versement de l'aide. Aucun accord préalable n'est exigé.

    A noter : L’aide peut être versée lorsque le chef d'entreprise, âgé d'au moins cinquante-sept ans, embauche un jeune, dans la perspective de lui transmettre l'entreprise.
 
  • Entreprises de 50 à 300 salariés
    Un accord collectif ou de branche, validé par l'Etat est nécessaire pour bénéficier de l'aide. L'entreprise doit embaucher un jeune de - de 26 ans et l'associer en binôme avec un senior de + de 57 ans. Il ne doit pas y avoir de licenciement de seniors dans l'entreprise pendant le versement de l'aide.
     
  • Entreprises de 300 salariés et plus
    Ces entreprises ne sont pas éligibles à l'aide. Un accord collectif fixant des objectifs jeunes et seniors doit être signé et validé par l'Etat sous peine de pénalité financière. 
 

En savoir plus

Revenir