Baromètre du commerce de septembre : maintien difficile du chiffre d'affaires

En septembre 2014, pour l’ensemble du panel, le chiffre d’affaires a augmenté de 1,3 % et la fréquentation de 1,6 % sur un an.


Alimentaire


Après deux mois en recul dans un contexte déflationniste, l’activité a été un peu meilleure en septembre surtout
dans la grande et moyenne distribution où 57 % des magasins ont enregistré une progression de leurs ventes.
Résultats par secteur (septembre 2014/septembre 2013) :

  • alimentation spécialisée : + 0,4 % ;
  • grande distribution alimentaire : + 2,1 %


Non alimentaire

Les grandes et moyennes surfaces non alimentaires ont maintenu leur chiffre d’affaires par rapport à septembre
2013 et ont bénéficié d’une hausse de leur fréquentation. Le bricolage, la jardinerie, le secteur de la culture et des
loisirs (avec quelques disparités dans ce dernier domaine) ont tiré les résultats vers le haut grâce à une demande
assez animée.
L’activité n’a pas marqué de rupture dans les commerces de moins de 400 m². Les ventes (en valeur) ont réussi,
parfois difficilement, à retrouver leur niveau de septembre 2013 (CA : =). L’équipement de la personne fait partie
des secteurs qui ont le plus souffert, tendance conforme à celle observée à l’échelon national si l’on se réfère aux
chiffres INSEE relatifs à la consommation des ménages (- 7,1 %).
La santé a renoué avec des chiffres un peu plus positifs.

 

Par zone géographique, l’évolution de l’ensemble du panel est la suivante :

  • Ville de Limoges et sa première couronne : + 1,1 %
  • Hors agglomération de Limoges : + 2,3 %

 

Variation sur un an de l’indice Insee des prix à la consommation (hors tabac) : + 0,2 %.
 

Lire les mois précédents

Revenir